Bienvenue à Rosey

 

L'église Saint-Pierre Le lavoir de Nourice
Eglise Saint-Pierre Le lavoir de Nourice

 

Situé au coeur de la côte chalonnaise ce charmant village au riche patrimoine vous accueillera avec plaisir et chaleur.

Rosey (174 habitants), village paisible de la Côte Chalonnaise s'étend sur une superficie de 425 ha. Il est traversé par la route des Grands Vins et la voie verte. Le bourg s'étire le long de la rue principale. Il n'y a que trois hameaux, peu éloignés : le Montroy près de l'église, le Mauny et la Chaume d'où l'on jouit d'un beau panorama sur la Saône. Les maisons récentes sont essentiellement regroupées sur le même quartier, l'Argilière, ce qui laisse une grande cohésion à l'habitant ancien, au centre du village : agréables maisons vigneronnes et belles maisons bourgeoises du XIXème siècle. Le village s'enorgueillit de deux châteaux : le Mauny, qui porte encore les marques de ses fortifications de la fin du Moyen Age. Celui du Méloisey, de style italien, a été construit à la veille de la Révolution sur le lieu d'un château plus ancien. L'essentiel de la surface cultivable ets voué à la polyculture, à l'élevage et à la viticulture. Pour un village de si petite taille, le patrimoine architectural est intéressant. L'église est excentrée. En effet, en même temps que d'église paroissiale elle a longtemps servi d'église conventuelle pour le prieuré tout proche. Elle est encore entourée de son cimetière. C'est un bâtiment d'origine romane (XIIème siècle), agrandi au XVIIème. Elle est ornée de peintures murales : litres funéraires et décor rare du XVIIIème. L'extérieur du bâtiment a été refait en 1990. L'intérieur a accueilli pendant douze années consécutives des chantiers internationaux de jeunes bénévoles de l'association SMBS/REMPART qui ont restauré peintures et enduits. Un peu à l'écart, le lavoir de Nourrice offre une architecture particulièrement intéressante : de forme semi-circulaire, il est couvert de laves. Deux associations animent la vie du village : le comité de fleurissement qui égaie les rues à la belle saison et l'Amicale qui, outre les chantiers de bénévoles organise des repas amicaux et une kermesse à la fin de l'année scolaire qui correspond aussi à la fête patronale de la St Pierre.